Formule 1, Binotto et Mekies en chœur : « Quelle sensation de Pole à Monza. Demain… »

– Continuer la lecture ci-dessous –

Un seul impératif, péremptoire : gagner. La Ferrari aborde le week-end de dimanche à Monza avec la volonté (pour ne pas dire l’obligation) de monter sur la plus haute marche du podium, devant la marée rouge qui a afflué en masse sur le circuit de la Brianza. Après la Pole Position conquise cet après-midiLe porte-drapeau du Cheval cabré Charles Leclerc seront sollicités dans la difficile tâche de maintenir la tête jusqu’au drapeau à damier. Mattia Binotto et Laurent Makiesrespectivement directeur d’équipe et directeur sportif de la Scuderia di Maranello. Les deux hommes ont commenté le résultat obtenu par le numéro 16, avec un regard sur la course de demain.

Mattia Binotto
Mattia Binotto, directeur de l’équipe Ferrari (photo par @imagephotoagency)

Laurent Mekies : « Travail exceptionnel, fondamental est le montage ».

« Tout d’abord, c’est super excitant de courir à Monza.surtout après deux saisons avec Covid. Nous ne savions pas si nous allions être à la hauteur pour nous battre pour la pole position, mais après trois courses difficiles, il y a eu beaucoup d’efforts dans l’analyse. » a déclaré le Français du Cheval Cabré. Enfin, il conclut à Sky Sport F1 Italie: « Ce n’est que samedi, mais c’est une réalisation importante pour nous tous, un point de départ. Le samedi n’est pas le dimanche, mais l’équipe et les pilotes ont travaillé exceptionnellement dur, non seulement sur la question des sillages, mais aussi pour trouver les bons réglages.

Mattia Binotto : « Un public extraordinaire, demain viendra le difficile ».

« Le public est extraordinaire, encore aujourd’hui après le pôle, ils applaudissent et saluent. Personnellement, je pense déjà à ce que pourrait être le podium demain, devant tous ces gens ». a déclaré le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto. aux microphones de Sky Sport F1 Italie. Et plus encore : « Demain, la partie la plus difficile du week-end nous attend. Charles part devant tout le monde, il a un bon rythme mais je suis sûr que Max va le rattraper. Il est difficile de doubler ici et j’espère qu’il y aura une bonne bataille. ».

– Continuer la lecture ci-dessous –
LIRE AUSSI  Qui est Nyck De Vries : de la Formule E à la Formule 1