Formule 1, Colton Herta sur l’intérêt d’Alpha Tauri : « Surpris, les essais avec McLaren s’étaient bien passés ».

– Continuer la lecture ci-dessous –

La situation en Formule 1 pour délimiter les 20 pilotes qui débuteront sur la grille la saison prochaine devient de plus en plus compliqué. Après la sortie de Fernando Alonso de Alpine en faveur de laAston Martin et la telenovela liée au triangle Piastri-Alpine-McLaren, il reste à débloquer l’impasse concernant le poste laissé vacant dans l’écurie française aux côtés d’Esteban Ocon. Si le nom le plus en vogue est celui de Pierre Gasly de laAlpha Tauriau cas où le Français entrerait dans Alpine le nom le plus discuté dans les rangs de l’écurie Faenza serait celui de la Le pilote d’IndyCar Colton Herta. Actuellement sous contrat avec Team Andrettil’Américain s’est dit surpris par l’intérêt que suscite l’écurie de l’Union européenne. Formule 1d’autant plus que Herta avait joué de bons tests mais avec le McLaren.

Herta sur la super-licence de la F1 : « IndyCar très pénalisé ».

En exclusivité pour Autosport le pilote américain a exprimé son interprétation de l’intérêt d’Alpha Tauri :Quand la nouvelle est sortie, j’étais un peu surpris d’apprendre l’intérêt d’AlphaTauri. Tout le monde chez McLaren semblait vraiment satisfait de la façon dont les tests se sont déroulés et de la façon dont j’étais préparé physiquement et mentalement, je pense que ces résultats m’ont aidé.« . Le problème bloquant l’arrivée de l’Américain dans Formule 1 c’est l’absence d’un maximum de huit points sur les Superlicence de Hertaun document dont la mise sous contrat est exigée par l’Office. Formule 1. Malgré la FIA pourrait faire une exception à la règle pour l’Américain, ce communiqué réglementaire pourrait à l’avenir pénaliser les pilotes de Formule 2 qui veulent accéder à la F1.

LIRE AUSSI  Formule 1, Hamilton risque une pénalité : remplacement de l'unité de puissance possible à Monza
Pierre Gasly
Pierre Gasly

Lire aussi : Formule 1, Domenicali met en garde Monza : « Risque d’exclusion, l’histoire ne suffit pas pour rester au calendrier… »

Herta a analysé la situation, critiquant plutôt le peu de points attribués par la FIA à la Superlicence IndyCar, qui, selon l’Américain, sont trop faibles car elle est considérée comme non compétitive. « La FIA veut protéger ses séries mineures et exige à juste titre que les pilotes passent par son système.Il a déclaré Autosport le conducteur américain, « Je crois, cependant, que l’IndyCar mérite un peu plus de reconnaissance parce que les points de superlicence sont maintenant répartis principalement entre F3 et F2. Honnêtement, je ne sais pas vraiment ce qu’il se passe, j’ai dit à mon père de me tenir à l’écart des ragots pour que je puisse être en sécurité. se concentrer sur l’IndyCarqui est la priorité pour le moment« .

– Continuer la lecture ci-dessous –