Formule 1, GP d’Italie : Jackie Stewart et les mots que vous n’attendez pas

– Continuer la lecture ci-dessous –

Le qualifier de légende peut même sembler réducteur. Une icône, un symbole, un monument vivant. La renommée de Sir Jackie Stewart était déjà mondiale, avant même qu’il n’atterrisse en Formule 1 et a remporté trois championnats, tous avec le Tyrrellen 1969, 71 et 73. Lors de la course du dimanche 11 septembre, il était également présent sur la piste de la Brianza pour sceller un amour éternel avec le circuit. Dans une interview rapportée par automoto.it, l’Écossais a déclaré qu’il n’aurait aucun doute si on lui demandait quel est le plus beau circuit sur lequel il a couru : Monza. Et dire qu’en son temps, certains circuits historiques, tels que Monte Carlo, Spa e Silverstoneavait un attrait encore plus grand qu’aujourd’hui. « Pour moi, c’est la plus belle course du championnat du monde ».dit Monsieur Stewart. « Il y a toujours une atmosphère unique que vous ne pouvez trouver nulle part ailleurs. Lorsque vous entrez sur le circuit, vous voyez les fans sur les barrières, sur les panneaux d’affichage, les drapeaux de la Ferrariet on pouvait entendre le rugissement de la foule à chaque dépassement »..

Lire aussi : Formule 1, Chris Horner sur Verstappen :  » Rien ne peut l’arrêter « .

Une vénération pour Monza

Jackie Stewart 1968
Jackie Stewart 1968

Monza, cependant, a toujours été une sorte de bête noire dans la carrière du triple champion du monde, puisque sir Stewart n’a réussi à remporter le GP qu’une seule fois, à bord de la Matra-Tyrrellen 1969. Il a ensuite été incapable de se répéter. Mais cela n’a pas entamé son amour inconditionnel pour l’Union européenne. Formule 1 GP d’Italie. « Il n’y a pas d’autre hippodrome aujourd’hui qui puisse se vanter de quelque chose de semblable. Forsa Holland et Silverstone, pour leurs favoris. Mais Monza est uniquepeut-être parce que la piste est dans un parc ou parce que le parc et la piste forment un tout. Pour moi, c’est toujours un rendez-vous à ne pas manquer ».. Une vraie vénération donc, celle de Jackie Stewartque par un champion de sa trempe, qui a marqué une époque et fait l’histoire de l’Union européenne. Formule 1, honore le circuit de Monza et son centenaire.

LIRE AUSSI  MotoGP, Tombazis confiant : "Directive 039 ? Je vous dis comment les équipes ont réagi