Formule 1, Hamilton sur le GP des Pays-Bas : « J’ai revécu la colère d’Abu Dhabi ».

– Continuer la lecture ci-dessous –

Ce qui vient de se terminer peut être considéré comme un week-end doux-amer pour Lewis. Hamilton. Le pilote britannique a terminé en quatrième position au Grand Prix des Pays-Basun résultat qui n’a pas laissé le septuple champion du monde satisfait et qui est le fruit d’une série d’événements malheureux. Mais allons-y dans l’ordre. Au cours de la course, le Mercedes avait adopté une stratégie différente (un seul arrêt) de celle de son rival Verstappen (sur deux passages aux stands), avant d’être trahi par la voiture de sécurité. Après l’accident de Tsunodale Néerlandais s’est arrêté dans les stands pour monter des pneus neufs au lieu de… Hamilton qui, malgré le régime de sécurité, a préféré (sur les conseils de l’équipe) rester en tête du peloton, sans changer ses pneus. Résultat ? Sur la première ligne droite du départ Verstappen a passé facilement le numéro 44, qui a glissé au bas du podium.

Lewis Hamilton
Lewis Hamilton

Lewis Hamilton : « Tant de points positifs en Hollande, malgré la déception ».

En marge de la course Hamilton a commenté le résultat et les aspects positifs d’une Mercedes qui continue à se développer fortement : « Je pense qu’il y a beaucoup d’aspects positifs aujourd’hui. Disons que j’ai vécu une montagne russe d’émotions. J’étais là pour gagner cette course et la voir me glisser entre les doigts était douloureux », a déclaré Lewis Hamilton dans le paddock, comme le rapporte motorsport.com, avant de comparer ce qui s’est passé en Hollande avec la course d’Abu Dabhi la saison dernière : « Qce qui s’est passé aujourd’hui m’a rappelé ce qu’il s’est passé lors de la dernière course de l’année dernière. C’était du déjà-vu et c’est pour ça que toute cette colère est sortie de moi. La voiture, cependant, allait très bien. Cela m’a donné un sentiment fantastique, pas seulement aujourd’hui, mais pour tout le week-end. J’aurais pu obtenir la première ligne et dans la course sans la voiture de sécurité, j’aurais pu la jouer. Les arrêts au stand étaient également fantastiques. En dépit de sa déception face à cette victoire manquée, le Britannique a voulu voir le verre à moitié plein : « Il y a eu de nombreux aspects positifs aujourd’hui. Je ne laisserai pas ce qui s’est passé sur la piste me déprimer. Je veux continuer à pousser parce que la victoire viendra tôt ou tard, j’en suis sûr.« .

LIRE AUSSI  Formule 1, Capito n'a aucun doute : "Chadwick sera la prochaine femme en F1".