Formule 1, Laurent Mekies sur le week-end d’Austin : « Quelle honte de perdre Sainz tout de suite ».

– Lire la suite ci-dessous –

Laurent Mekiesdirecteur sportif de la FerrariIl a déclaré qu’il n’était pas satisfait de l’organisation du week-end de la Ferrari dans l’État de New York. Amérique. Les courbes de Austin a certes offert un rodéo de niveau entre Leclerc et Verstappen, mais un virage en particulier, le premier, a condamné le perchiste Samedi Carlos Sainzfrappé par le nez de la Mercedes de George Russell. « C’est une honte« , a commenté l’entraîneur français devant les micros internationaux. à la fin du GP des États-Unis. « Perdre une monoplace qui a pris la pole position au premier tour est une chose difficile à accepter, mais nous ne pouvons pas y faire grand-chose. A la fin de la course, George Russell est venu s’excuser. avec toute l’équipe, surtout Sainz, c’était une bonne décision.« .

Ferrari, Mekies sur Red Bull : « Ils ont toujours quelque chose en plus le dimanche ».

Les performances de la Red Bull ont été pendant la majeure partie de l’année supérieurs à ceux de la Ferrari et le directeur sportif de la Maranello a trouvé le même ordre de choses dans lel Grand Prix américain. « Max a un petit avantage sur nous dans la course. Après le deuxième arrêt au stand, il nous a dépassé sur la piste mais malgré cela nous sommes restés avec lui. Au final, il était clair que Red Bull a toujours un petit avantage sur le dimanche. Cette fois, la marge était assez faible, mais ils sont toujours les plus rapides dans ces conditions. » a remarqué Laurent Mekies.

Leclerc (Ferrari)
Leclerc dans la Ferrari dans les virages d’Austin, Texas.

Concernant la lutte entre Leclerc et Verstappen sur la piste, Laurent Mekies a salué le travail du Monégasque, qui a réalisé un dépassement intérieur de premier ordre avant de succomber à la dégradation des pneus de sa F1-75. « Charles et Max ont eu une bonne bataille, Charles a poussé fort, est resté avec lui pendant de nombreux tours, mais a ensuite payé le prix de la dégradation des pneus.. Dans les arrêts aux stands nous avons fait beaucoup de progrès, les problèmes des autres je ne peux pas les commenter mais ils ne sont pas une surprise. Les erreurs arrivent à tout le monde pendant une saison ». .

LIRE AUSSI  Formule 1, Federica Masolin : la reine des quatre roues