Formule 1, Sainz fait le bilan de la saison :  » Heureux d’avoir changé le feeling avec la voiture « .

– Lire la suite ci-dessous –

Dans les plis du championnat dominé par la rivalité entre Verstappen e Leclerc, l’autre Ferrari de Carlos Sainz n’a pas été inactif. Le pilote espagnol a dissipé ses doutes du début de saison grâce à des performances solides et régulières tout au long de l’année, compensant les deux abandons survenus lors des quatre premières courses en Australie et à Imola. Accepter la supériorité de son coéquipier n’est pas une mince affaire, mais Sainz l’a expliqué dans un entretien exclusif avec la presse. BBC d’avoir réussi à trouver le bon équilibre pour faire face à cette année sportive. « Je me sens toujours rapide dans n’importe quelle voiture et pour la première fois de ma carrière. Je me suis retrouvé avec une voiture très compétitive mais avec lequel je ne me sentais pas à l’aise. Je devais me mettre à l’épreuve et chercher de nouveaux styles de conduite que je ne voulais pas, je voulais que tout soit beaucoup plus naturel.« .

Lire aussi : Formule 1, Vettel vers les adieux :  » Après Abu Dhabi, je vais disparaître des radars « .

Sainz, comparaison importante avec Leclerc : « Charles a eu une saison parfaite ».

Carlos Sainz, Ferrari
Carlos Sainz, Ferrari

Le problème au cours de l’année de Sainz était liée, selon le pilote espagnol, à la maniabilité de la F1-75. Chasing Leclerc dans les résultats et sur la piste n’était pas facile, mais le conditionnement mental n’a pas affecté la croissance des Sainzqui a déclaré qu’il devait continuer à travailler pour atteindre le niveau de son coéquipier. « Cette année, Charles a conduit à un niveau très proche de celui de Max, pour moi il a eu en quelque sorte une saison parfaite. Il y a certainement eu deux ou trois erreurs typiques que tout le monde fait dans une année, mais je pense que dans certaines occasions ils ont manqué d’un peu de chance comme cela m’est arrivé. Personnellement, je ne suis pas excité par la saison parce que je ne suis pas en tête : le jour où je serai en tête dans les statistiques, je serai fier, mais en attendant, je continue à travailler…« .

LIRE AUSSI  Formule 1, vers le GP d'Italie : statistiques et curiosités du circuit de Monza

Le travail de Sainz a certainement porté ses fruits, puisque l’Espagnol a réussi à trouver les mêmes temps que Leclerc dans les qualifications. En effet, lors des deux dernières épreuves, l’écart moyen entre les deux pilotes du Ferrari samedi n’était que de 0,013 seconde, signe d’une sensation construite et recherchée avec la monoplace de Maranello. « C’est une statistique qui me rend fier des progrès réalisés« a déclaré Sainz. « Je ne dois pas abandonner, je ne peux pas me permettre de me sentir à l’aise avec un retard de 0,2 seconde. Ce que je dois faire, c’est me mettre au défi pour trouver de nouvelles façons de conduire la monoplace, ce qui n’est jamais facile. Quand vous voyez les autres pilotes sur la grille, vous pouvez comprendre que… il est difficile d’inverser la tendance d’une saison ou changer le sentiment avec la voiture. C’est quelque chose que l’on ne voit pas très souvent et le fait d’avoir réussi à le faire me rend très heureux.« .

– Continuer la lecture ci-dessous –