Serie A, top 5 des bonnes affaires, de Muriel à Belotti : la chasse aux chômeurs

– Lire la suite ci-dessous –

Depuis quelque temps, le mot d’ordre, surtout pour la Serie A, est l’épargne. La baisse constante des revenus et la hausse des coûts obligent les équipes italiennes à scruter attentivement le marché des agents libres. Expirant en juin 2023, il y a plusieurs acteurs intéressants. Certains d’entre eux, bien qu’arrivant à expiration, ont des situations contractuelles telles qu’il devient difficile de les imaginer en Serie A avec des maillots différents de leurs maillots actuels. C’est le cas, surtout, de Milan. Skriniar. Le Slovaque est courtisé par le PSGqui n’ont pas réussi à le faire signer lors du marché estival du football. La somme proposée serait proche de 10 millions d’euros, une somme bien au-delà des possibilités financières de n’importe quelle équipe de Serie A. Idem pour de Vrij, compagnon de quartier de Skriniar et de Rabiot. Tous deux, en cas de non-renouvellement, pourraient atterrir en Premier League. ALLEZ À PREMIÈRE CHANCE >>

LIRE AUSSI  Calciomercato Lille, combien coûte David : Arsenal à Chelsea en pôle, la Serie A dévie