Bundesliga, Bochum-Union Berlin 2-1 : le Bayern Munich -1 du sommet

– Lire la suite ci-dessous –

Il n’y a pas de fin aux surprises en ce 11ème jour du Bundesliga. Le leader Union Berlin s’effondre en fait contre le Bochum avec le résultat 2-1 permet à l Le Bayern Munich victorieux contre Hoffenheimpour réduire l’écart au classement, désormais réduit à un seul point. Les hôtes se relancent lentement après le début choc avec zéro point gagné dans les six premiers jours. Il s’agit de la deuxième victoire consécutive au Vonovia Ruhrstadionà partir duquel, le neuvième jour, la Francfort était sorti avec des os cassés et trois buts encaissés. Victoire prestigieuse pour les hommes de Letsch en contournant le Schalke 04 laissant pour la première fois la dernière place du tableau de la ligue. Performance décevante de l’équipe de Fischerqui ne parvient pas à rattraper ses poursuivants. Le jeudi 27 octobre, il sera crucial de se retrouver et de ne pas commettre d’erreur lors de l’engagement à domicile contre les Bragaun carrefour crucial pour la qualification au prochain tour de l’UE. Ligue Europa.

Lire aussi : Bundesliga, Borussia Dortmund courbe contre la Coupe du monde au Qatar : « Boycott ».

Exultation Bochum

Bochum – Union Berlin 2-1, rapport de match

Il n’a certainement pas commencé avec la faveur des pronostics, pourtant la Bochum ont réalisé une excellente performance et ont remporté les trois points contre les leaders. Union Berlin. Le match est tout de suite très serré, mais à la 43ème minute de la première moitié Hoffmann tête sur le coup de pied de coin tiré par Forster perçant l’irréprochable Ronnow et en amenant les hôtes au résultat de 1-0. Inévitablement, en seconde période, ce sont les visiteurs qui ont eu le ballon, avec une nette prédominance territoriale qui s’est avérée plutôt stérile. Et c’est pendant ce siège que les hommes de Letsch a contre-attaqué et, profitant des espaces laissés par les Giallorossi, a mené sur la 2-0 grâce au réseau de Holtmannservie ponctuellement par Antwi-Adjei. Sur 78Pantovic a l’occasion de rouvrir le match, mais gaspille un penalty, neutralisé par un coup de pied arrêté. Riemann en grande forme. En finale, c’est l’attaquant serbe lui-même qui a réduit l’écart, fixant le résultat à 2-1. Fischer peut néanmoins être satisfait du début de saison de son équipe, qui ne veut pas abandonner le rêve du Scudetto si tôt.

LIRE AUSSI  Little Big Italy, la fuite des cerveaux continue : De Zerbi est encore un autre entraîneur italien à l'étranger