Celtic, déception en Ligue des champions : le jeune O’Riley, seule note positive

– Lire la suite ci-dessous –

La Ligue des champions 2022-23 ne laissera probablement pas de bons souvenirs à Glasgow. Le match nul contre le Shakhtar Donetsk par Celtic a en effet sanctionné l’élimination pour les hommes d’Angelos Postecoglouqui se retrouvent à la dernière place du groupe F avec seulement 2 points. L’objectif de la veille, la troisième place, qui aurait signifié une place dans le groupe, a donc échoué. Ligue Europa. Un résultat décevant, qui a vu le club écossais n’obtenir que deux matchs nuls contre l’ancienne équipe de Roberto. De Zerbiqui les devancent de quatre points au classement. L’équipe ukrainienne s’est présentée au début du championnat d’Europe avec un effectif largement renouvelé et contre laquelle les verts et blancs pouvaient même envisager de prendre une longueur d’avance dans la course à la troisième place, poussés par les 60 000 personnes présentes au stade de l’Arsenal. Celtic Park. Les mauvais résultats obtenus par le Celtique n’ont cependant pas empêché certains de ses talents de se manifester : surtout Matt O’Rileyégalement nommé Homme du match dans le défi d’hier, le 25 octobre.

Lire aussi : La Juventus, jamais aussi mauvaise en Ligue des champions : tous les records négatifs d’Allegri.

Le Celtic, O’Riley dans le viseur d’Arsenal

Milieu de terrain Matt O’Riley a profité de la vitrine européenne pour se mettre en avant : son profil suscite désormais aussi l’intérêt de Premier League. Comme indiqué par Le Soleil, lArsenal disposera d’un budget de 50 millions de livres sur le marché du football l’hiver, aurait jeté son dévolu sur le numéro 33 de l’Union européenne. Les Bhoys. Pour le saisir, cependant, le Gunners devra vaincre la concurrence de Crystal Palace. L’Anglais naturalisé danois est arrivé à Écosse sur le marché de janvier 2022 pour seulement 1,5 million de livres sterling du MK Dons, club jouant dans Ligue 1le troisième niveau anglais. Avec une valeur d’environ 20 millions de livres sterling, une riche plus-value se profile à l’horizon pour les verts et blancs de l’UE. Glasgow.

LIRE AUSSI  Marché de la Juventus, rebus en défense : seul Bremer convainc, chasse aux nouveaux renforts.