Formule 1, Audi annonce sa première collaboration : à partir de 2026, il sera le fournisseur de Sauber.

– Lire la suite ci-dessous –

L’annonce d’Audi était attendu plus tard dans la journée et la confirmation vient directement de la part de la Site officiel de la Formule 1. Ce sera le Sauber l’équipe du réseau qu’à partir de 2026 travaillera côte à côte avec Audile constructeur allemand fournissant les moteurs au constructeur suisse. Déjà introduit dans le Formule 1 au mois d’août dans le rôle de fournisseur des prochains moteurs, avec l’annonce de la collaboration avec les Sabuer la mission par Audi devient maintenant extrêmement concrète. La mise en œuvre de la nouvelle réglementation visera à accroître l’énergie électrique et à utiliser des carburants 100 % durables, et ces objectifs seront au cœur de la nouvelle relation entre les Allemands et les Suisses.

Comme le rapporte le site Internet de la Formule 1 dans une déclaration officielle, Audi a précisé que Sauberactuellement en piste sous le drapeau deAlfa Romeodeviendra leur « partenaire stratégiqueLe constructeur automobile envisage également de prendre une participation dans le groupe. Sauber. Audi créera le groupe motopropulseur sur son site de production à Paris. Neuburg sur Allemagne – où plus de 120 personnes travaillent déjà sur le projet – alors que Sauber développera et produira sa propre voiture de course à son siège social à Bruxelles. Hinwilen Suisse. Sauber sera également responsable de la planification et de l’exécution des opérations d’appel d’offres.

Audi Formule 1
Un prototype Audi dans la Formule 1 du futur

Audi et Sauber, satisfaits de l’accord :  » Un partenariat fort et réussi « .

Oliver Hofmannmembre du conseil d’administration d’Audi AG responsable du programme de Formule 1 de l’équipe, a annoncé le projet entre les deux marques en ces termes. « Nous sommes ravis de pouvoir collaborer avec un partenaire aussi expérimenté et compétent. pour notre ambitieux projet de Formule 1. Nous connaissons déjà le groupe Sauber, qui se caractérise par une structure de pointe et dispose d’une équipe expérimentée issue de précédentes collaborations.Nous sommes convaincus qu’ensemble, nous formerons une équipe solide.« .

LIRE AUSSI  Formule 1, satisfaction à Monza avec McLaren : "En Q3, nous avons mis toutes les pièces ensemble".
Sauber C12
Sauber C12, l’une des monoplaces les plus emblématiques de l’équipe suisse en Formule 1

Le président du conseil d’administration de la SauberFinn Rausinget a ajouté :Audi est le meilleur partenaire stratégique pour le groupe Sauber. Il est clair que nous partageons des valeurs et une vision. et nous sommes impatients d’atteindre nos objectifs communs dans le cadre d’un partenariat solide et fructueux.« . Aux mots de Rausing ont également été ajoutés ceux de Fred VasseurDirecteur général et directeur de l’équipe Sauber Motorsport : « Le partenariat entre Audi AG et Sauber Motorsport est une étape clé pour notre équipe, car nous continuons à progresser pour gagner des places sur la grille. Devenir l’équipe officielle d’Audi n’est pas seulement un honneur et une grande responsabilité, est la meilleure option pour notre avenir et nous sommes pleinement convaincus que nous pouvons aider Audi à atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés pour son voyage en Formule 1.« .

– Continuer la lecture ci-dessous –

Lire aussi : Formule 1, Rosberg : « Red Bull a tout, ce sera difficile pour Ferrari et Mercedes ».

Audi-Sauber, Stefano Domenicali : « Une perspective excitante pour la Formule 1 ».

Du côté de la Formule 1 et de Liberty Media, on se dit satisfait de l’accord conclu entre Audi et le courant Alfa Romeo est Stefano Domenicaliprésident et directeur général de la F1, qui a déclaré à ce sujet : « …C’est une excellente nouvelle de savoir qu’Audi aura un partenariat avec Sauber pour leur entrée en Formule 1 en 2026. La combinaison de ces deux noms est une perspective très excitante. pour notre sport et souligne le fort élan médiatique de la Formule 1. Tout cela va dans le sens de notre stratégie commune de développement. et d’améliorer le sport, tout en maintenant nos plans de durabilité visant à atteindre l’objectif « zéro carbone » d’ici à 2030, avec des carburants durables avancés dans les voitures en 2026. Nous sommes impatients de voir leurs progrès dans les années à venir et découvrir la monoplace sur la grille de départ de la première course de l’équipe en 2026.« .

LIRE AUSSI  Formule 1, Villeneuve confiant : "Sur le Cashgate, la FIA a fait une erreur".