Formule 1, c’est un record Monza : 350 000 personnes attendues pendant le week-end

– Lire la suite ci-dessous –

« AvevJ’aime qu’il y ait eu une baisse d’intérêt par les fans envers le grand prix« mais ce ne sera pas le cas. Les paroles de Joseph Redaelliprésident de l’Autodromo Nazionale, ont été mûrement réfléchis. flop de l’année dernière. En 2021 Monza a offert une mauvaise image de Formule 1des tribunes à moitié vides auxquelles la pandémie ne pouvait être que partiellement attribuée. Malgré les craintes initiales, ce que nous sommes sur le point de vivre est une week-end record. À propos de 350 000 personnes attenduesle public et les initiés du secteur. Le mérite revient également aux bons résultats de début de saison des Ferrarilorsque la plupart des billets pour l’événement ont été vendus avec le rêve du titre mondial.

Lire aussi : Formule 1, charge Leclerc : « A Monza, je veux gagner ».

Anniversaires à Monza pour le circuit et Pirelli

Le duo McLaren Monza 2021
Le duo McLaren Monza 2021

Pour leédition du centenaire de l’autodrome se fera en présence du Président de la République Sergio Mattarella. Andrea Bocelli chanteront l’hymne depuis la grille de départ lors de la pré-course. Tout de suite après, on s’attendra à voir passer les Frecce Tricolori et le vol plané d’une Airbus A350 de la marque Ita à l’occasion du 100ème anniversaire du Monza et les images des anciens champions. 2022 est aussi le cent cinquantième anniversaire de Pirelli avec le vice-président des opérations Provera qui a dit :Pirelli était déjà là en 1922 et a remporté le GP avec ses produits. Pirelli était là, est là et sera là. Nous voulons confirmer notre engagement à long terme envers la Formule 1 et quand il s’agissait d’aider à Monza, nous étions toujours là.. »

LIRE AUSSI  Formule 1, Mick Schumacher : l'hypothèse d'Alpha Tauri se ferme, avenir incertain pour le fils Schumacher

Après le champagne et de confettis, nous penserons déjà à l’année prochaine. Cent ans d’histoire, c’est aussi la nécessité de se moderniser et des travaux importants doivent être réalisés pour maintenir le grand prix sur la scène automobile mondiale. Le site Formule 1 a déjà menacé Monza, déclarant que l’histoire ne suffit pas pour rester sur le circuit. Le gouvernement et la région ont déjà alloué 40 millions d’euros et l’idée est de terminer le chantier en deux ou trois ans.

– Lire la suite ci-dessous –