Formule 1, Horner furieux sur le plafond budgétaire : « Ils nous accusent sans rien savoir ».

– Lire la suite ci-dessous –

Le week-end du US GP et la question des violations des droits de l’homme. plafond budgétaire envahi par Red Bull Il reste sur le banc, même après la victoire de Max. Verstappen à Suzuka. Le directeur de l’équipe Red Bull, Christian Horner, a tenté d’apporter des précisions lors de la conférence de presse réservée à la chef d’équipe certains éléments de l’affaire dans lesquels il a défendu son équipe. « Nous sommes absolument et catégoriquement convaincus que nous n’avons bénéficié d’aucun avantage ni pour 2021 ou 2022, ni pour l’avenir, comme l’ont prétendu d’autres équipes, qui accusent sans rien savoir de notre situation. »a commencé Horner. Le règlement n’est pas clair et le FIA ne gère pas la situation de la meilleure façon possible. Bien que les rebondissements ne soient pas exclus, Red Bull devrait échapper à la Fédération.

FIA
FIA

« Nous sommes absolument ouverts si une solution est trouvée. Nous sommes en discussion avec la FIA et nous attendons que l’affaire soit close, le processus est en cours. Tous les faits seront mis sur la table et nous pourrons ensuite expliquer pourquoi nous pensons que nos coûts sont conformes au plafond des coûts. Je discute avec la FIA depuis 10 jours, j’espère que nous arriverons à une conclusion bientôt, peut-être ce week-end. Nous pouvons également aller devant la commission ou la cour d’appel. Je pense qu’il est dans l’intérêt de tous et de tous les sportifs de résoudre cette situation le plus rapidement possible. »ajoute Horner, convaincu qu’il s’agit d’un simple malentendu.

LIRE AUSSI  Formule 1, Villeneuve confiant : "Sur le Cashgate, la FIA a fait une erreur".

Lire aussi : Formule 1, Red Bull et la FIA se réunissent : Horner tremble devant le plafonnement du budget

Les conséquences possibles pour Red Bull et la réplique de Horner à Zak Brown

Selon les rapports de La Gazzetta dello Sport Red Bull risquerait une lourde pénalité administrative et une réduction de 25 % des heures de tests en soufflerie pour la saison prochaine. « Les conclusions de la FIA sont récentes et nous travaillons avec la Fédération pour examiner cette affaire. Nous avions fait une demande de clarification à la mi-2021 et n’avions reçu aucun retour indiquant que nous commettions des irrégularités. Puis nous avons fait une autre demande en mars et nous n’avons pas reçu de réponse avant septembre. Il faut prendre en compte tous les coûts pertinents et ce qui est en dehors du plafond budgétaire. Nous avions un bénéfice nul à partir de 2021 et 2022, mais nous nous attendions à ce que certaines choses soient remises en cause. »Il a dit Horner.

– Continuer la lecture ci-dessous –
Zak Brown, McLaren
Zak Brown, McLaren

Le directeur de l’équipe McLaren, Zak Brown, était également présent à la conférence de presse. Marron a appelé à la sévérité de la part de la FIA et accusé Red Bull de s’engager dans des pratiques frauduleuses. Horner qui se répète : « Il est extrêmement décevant qu’une équipe en accuse une autre de tricher sans aucune preuve. Cela nuit à notre marque, à nos sponsors et à nos pilotes. Cela a également un impact énorme sur notre personnel, les enfants des employés sont victimes d’intimidation. Il est choquant qu’une équipe nous porte préjudice de cette manière. Nous avons été soumis à un processus basé sur l’opinion publique. Les médias rapportent des chiffres qui sont à des années-lumière des chiffres réels. Vous ne pouvez pas lancer des accusations sans fondement. ». La question reste ouverte et la nervosité, comme en témoignent ces étincelles, augmente.

LIRE AUSSI  Formule 1, Horner exulte : "Aucun pilote n'a la faim de Verstappen".