Gg Esports, le premier africain de Pgnats ?

L’organisation aurait conclu un accord verbal pour les quatre cinquièmes de l’équipe, ce qui inclurait le premier Africain aux Pg Nationals.

L’organisation de la Gg Esports est la dernière équipe du prochain Pg Nationals qui n’est pas encore apparu sur le radar des rumeurs d’intersaison. Alors que les sept autres composantes ont toutes plus ou moins bouclé, du moins officieusement, leurs effectifs, les GG cherchent depuis longtemps la quadrature du cercle pour disposer d’un roster compétitif, tout en maintenant les exigences budgétaires serrées que la direction avait fixées pour 2023.

Le premier Africain aux Pg Nats

Selon des sources proches de l’organisation, le Gg Esports a conclu un accord verbal avec au moins quatre cinquièmes de la listeen mettant l’accent sur le Marocain Abdelkarim « Niki« Ibnoumoutahar pour la voie supérieure, sur le grec Thanos « Navatar« Katsaros pour la jungle et le duo italien Ivan « DreamMaker« Nail et Yi « Teiyon« Marco Xu pour les rôles de midlane et botlaner respectivement.

Niki, s’il est confirmé, sera le premier Africain à participer aux championnats nationaux Pg. Une éventualité désormais rendue possible grâce à l’élargissement de la zone concurrentielle européenne qui ne se limite plus au Vieux Continent mais à l’ensemble de la région. Emea qui comprend également la Turquie, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Avec ce changement, le joueur marocain n’est plus une importation de l’extérieur de la région mais un joueur local (à ne pas confondre avec la Ltr).

Qui sont les nouveaux joueurs

Au cours de sa carrière, Niki a joué pour Black Lotus et Twareg Esports, des organisations de la scène nord-africaine et moyen-orientale : il s’agit de sa toute première expérience en Europe. Le Grec Navatar, âgé de 20 ans, vient de la scène hellénique inférieure mais peut déjà se targuer de une apparition lors du dernier Gll Summer SplitAu cours de cette période, il a terminé cinquième de la saison régulière, à un pas des play-offs.

LIRE AUSSI  Une semaine d'esports, du 19 au 25 décembre

Enfin, les deux Italiens qui constitueront également le nombre minimum de joueurs ltr. DreamMaker et Teiyon partagent tous deux un passé récent dans la scène cadette italienne entre Proving Grounds et Tormenta. DreamMaker vient de sa dernière expérience avec le Projet 11 avec lequel il a obtenu une cinquième et une sixième place au printemps et en été, puis a contribué à conserver sa place dans Proving Grounds en promotion. Il a également terminé deuxième dans le Red Bull SoloQ. Teiyon, quant à lui, vient de se qualifier pour les Pg Nationals sur Landa dans le maillot du Dsyreen remportant la finale 3-1 contre Webidoo, ainsi qu’un très long et fructueux parcours entre Tormenta et Progro.