NBA, Kings-Grizzlies 110-125 : Fox ne suffit pas, quatrième défaite pour Sacramento

– Continuer la lecture ci-dessous –

I Sacramento Kings ne parviennent pas à se décoincer et ont subi jeudi soir leur quatrième défaite en quatre matches joués. I Memphis Grizzlies gagner à Centre Golden One 125-110 grâce aux 31 points de Desmond Bane et la contribution fondamentale qui est venue du banc (45 points au total). Après un bon départ des hôtes, avec une avance de 23-13 après sept minutes de jeu, Memphis sont entrés dans le match avec une avance de 21-5 et n’ont jamais regardé en arrière. Pour le Kings les notes positives sont l’habituel De’Aaron Fox, meilleur buteur de l’équipe avec ses 27 points, Harrison Barnesdébutant Keegan Murray et Malik Moinequi a marqué 15 points et fait sept passes décisives. Domantas Sabonisqui a frôlé le triple-double mais n’a tiré que 6 fois (11 pts/ 11 reb/ 9 ast).

Lire aussiNBA, Brooklyn Nets-Dallas Mavericks 125-129 : la somptueuse performance de Luka Doncic

Kings-Grizzlies, le banc de Memphis décisif

Après un départ en trombe de la part des Kings et la réponse véhémente de la GrizzliesLes invités ont maintenu l’avance jusqu’à la fin grâce à l’apport fondamental des remplaçants : Jack LaRavia, la recrue est arrivée de Wake Forest, Brandon Clarke et Tyus Jones ont tous atteint un nombre de points à deux chiffres, donnant ainsi un coup de main aux titulaires qui, en plus des 31 points de Bane, s’appuient sur la certitude Ja Morant et à Steven Adamsauteur d’un double-double grâce à ses 12 points et 11 rebonds (également agrémentés de quatre passes décisives). Memphis mène donc 4-1, en plus de la Conférence occidentale avec le Blazers et le Jazz (leurs prochains adversaires). Avec le Lakers et le Magied’autre part, le Kings n’ont pas encore gagné de match depuis le début de la saison. Situation compliquée, donc, pour Sacramento, qui a investi pour retrouver les playoffs après une abstinence de 16 ans.

LIRE AUSSI  NBA, Van Gundy est pessimiste : "Les Knicks ne joueront pas les playoffs cette année encore".