Perez s’envole, Ferrari déçoit

– Continuer la lecture ci-dessous –

Le site week-end par Formule 1 par Singapour et comme d’habitude Marina Bay n’a pas déçu les attentes toujours élevées. Checo Perez a remporté le GP après une course menée de main de maître, avec une excellente gestion des pneumatiques et des moments délicats du Grand Prix. Le Ferrari déçus après d’excellentes qualifications, tous deux montent sur le podium mais ne s’exaltent pas particulièrement. Le champion du monde Max Verstappen d’autre part, il a eu une course pleine d’erreurs comme son vieux rival Lewis Hamiltonterminent tous deux anonymes aux septième et neuvième places. Une fois encore, le protagoniste négatif de la course est le FIA. Dans une décision bizarre et sans réponse concernant les pénalités pour le conducteur gagnant du Red Bullcrée un autre désordre après celui de Monza.

Surprise plutôt dans la lutte pour la quatrième place du championnat avec le McLaren qui a récolté un nombre inattendu de points grâce à la quatrième place de Lando. Norris et le cinquième de Daniel Ricciardo. Avec ces excellents classements, le constructeur britannique surpasse les autres constructeurs de véhicules.Alpinele protagoniste d’un week-end désastreux avec deux unité de puissance en fumée. En revanche, à l’arrière du classement des constructeurs, l’excellent résultat de laAston Martinavec les deux voitures sixième et huitième à l’arrivée, dépassant d’un bond Haas e AlphaTauri.

Circuit de Singapour
Circuit de Singapour

Le tableau d’affichage du Grand Prix de Singapour

Top

Gp Singapour 9: L’un des plus cool de l’ensemble cirqueavait disparu depuis trois ans à cause de la covidie et n’a pas du tout déçu les attentes. A quel point cela nous avait manqué ce circuit plein d’embûches, les murs si proches les uns des autres et la course dans les lumières nocturnes d’un splendide et pyrotechnique Marina Bay. Pétillant.

S. Perez 8: Le Mexicain est le protagoniste d’une course parfaite dès le départ, où il prend le large. Leclerc et a pris la tête de toute la course en gérant de manière optimale les pneus, l’asphalte pas facile et aussi les moments continus de virtuel e voiture de sécurité. Après une longue période d’anonymat, les lumières de la nuit singapourienne le font revivre et il ne s’y trompe pas. Consulté sur.

– Continuer la lecture ci-dessous –

Lire aussi : Formule 1, Perez et circuits de rue : là où le Mexicain s’envole

LIRE AUSSI  Formule 1, satisfaction à Monza avec McLaren : "En Q3, nous avons mis toutes les pièces ensemble".

C. Leclerc 6,5: Le pilote du Ferrari Après une qualification folle le samedi, il ne parvient pas à reproduire cela avec une grande course le dimanche. Il est rattrapé par Perez au départ et n’a réussi à le gêner qu’avec le pneu glissant après un arrêt au stand n’a pas bien fonctionné de sa part. Au final, il a ramené une deuxième place mais sans exaltation. Devoirs à domicile.

L. Norris 7.5: Magie Lando mène encore une fois une course solide pour apporter des points précieux pour son championnat du monde et surtout celui des constructeurs, où le McLaren est au milieu d’une lutte avec lesAlpine. L’Anglais enlève aussi une belle bagarre avec Verstappen qui fait une erreur. Solide.

D. Ricciardo/L. Balade 7Les deux pilotes sont en somme les protagonistes d’une course assez anonyme à proximité de l’aéroport. les dix premiers mais en restant calme et patient pendant la roulette par Marina Bay sont finalement favorisés par une voiture de sécurité au bon moment et de ramener un bon résultat. Des gars chanceux.

– Continuer la lecture ci-dessous –

Flop

G. Russell 4Le pilote anglais, après une qualification désastreuse le samedi, ne fait pas mieux le dimanche, où il ne parvient jamais à trouver le rythme et tente en plus un pari en mettant les pneus… slicks trop tôt. Cavia.

Alpine 3: Encore un problème de fiabilité pour le constructeur français avec les deux voitures contraintes à l’abandon, dommage surtout pour Fernando. Alonso qu’au moment de la fissure était sixième. Il y a du travail à faire pour trouver la fiabilité qui manque pour la quatrième place au championnat des constructeurs et l’année prochaine. Peu fiable.

L. Hamilton 5: Après une grande qualification à laquelle il avait cru pour la première fois… position de tête de l’année, commence pas très bien et devient Sainz. Il va dans le mur pendant la course et est obligé d’entrer dans une arrêt au stand longtemps, ce qui lui a fait perdre de nombreuses positions. Spesesato.

FIA 2: Un autre tour et un autre gâchis par les commissaires après celui du Grand Prix d’Italiedes sanctions pour Perez sont quelque peu discutables et surtout le résultat intervient près de quatre heures après la fin de la course. Antiquités.

– Continuer la lecture ci-dessous –