Rainbow Six, esports fait peau neuve : toutes les nouveautés

Un nouveau format de compétition, de nouvelles régions et bien plus encore : Ubisoft n’abandonne pas, mais double la mise et mise gros sur Rainbow Six avec une série de nouvelles fonctionnalités.

La nouvelle était déjà dans l’air, elle prend maintenant les atours de l’officialité. Ubisoft change les cartes sur la table en ce qui concerne la compétition. Rainbow Six Siege. Un thème récurrent, surtout ces derniers mois. Le nouveau format ne sera pas franchisé, mais comportera des ligues fermées et équilibrées avec une voie claire ouverte à la durabilité des organisations. Cette nouvelle fait suite à l’élimination de la relégation de tous les championnats de première division lors de la saison 2022.

Format et calendrier des majeures de Rainbow Six

Le nouveau calendrier verra une réduction des majors, qui deviendront deux au cours de la saison de compétition. La phase 1 se déroulera de mars à avril et se terminera par un Major en mai avant de laisser place à une intersaison de trois mois de juin à août. La phase 2, quant à elle, débutera en septembre et se poursuivra jusqu’en novembre avec une intersaison de deux mois. Pas vraiment un choix aléatoire. Ubisoft a d’ailleurs déclaré vouloir alléger le calendrier. La surcharge de ces mois a conduit à ce que certaines équipes ne soient pas performantes. En outre, il y aura de la place pour des tournois organisés par des tiers pendant l’intersaison.

La durée des majors

Les nouveautés ne s’arrêtent pas là. Les Majors auront une durée plus longue. Chaque compétition s’étalera sur deux semaines, dans un tournoi comportant autant d’étapes distinctes. La phase 1 sera préliminairemais aucune autre information ne filtre pour l’instant. Il faudra attendre le Six Invitational pour savoir combien d’organisations se disputeront les 16 places disponibles dans la phase de groupe de la phase 2.

LIRE AUSSI  League of Legends : "Rising Stars", le tournoi féminin européen, est né

Comment se qualifier pour le Major

Il y a deux façons de se qualifier pour le Six Major : par des performances dans des championnats régionaux fermés sélectionnés par Ubisoft ou par des performances dans des championnats nationaux. à travers les qualifications régionales. Les qualifications pour les majors sont certes une bonne vitrine pour les jeunes joueurs et les petites organisations, mais elles mettent définitivement à mal les canons de la méritocratie. L’amertume liée au blocage des relégations et des promotions du Challenger est palpable. Un choix rendu nécessaire par les circonstances : la scène a besoin de plus de durabilité.

Les nouvelles régions

Dans le nouveau format, neuf régions seront à l’honneur. Certaines de ces régions sont actuellement classées comme sous-régions, d’autres sont restées intactes, tandis qu’une est totalement nouvelle.

  • Amérique du Nord
  • Brésil
  • Europe
  • Corée
  • Japon
  • Amérique latine hispanique (Latam)
  • Asie
  • Océanie
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena)

Avec le nouveau système, seuls Amérique du Nord et Europa resteront intactes en tant que régions sans aucun changement. Pendant ce temps, le Brésil sera enfin libéré de la région Latam et aura sa propre région avec 10 équipes dans la BR6. L’actuelle région Apac Nord sera divisée en deux régions différentes : la Corée et le Japon. Enfin, le tout nouveau Région de Mena (Moyen-Orient et Afrique du Nord), qui a jusqu’à présent organisé plusieurs championnats communautaires et a récemment accueilli le coûteux événement Gamers8. De plus amples informations seront annoncées ultérieurement.

Chapitre Six Inviatationnel

Le site Six Invitational se tiendra toujours en février, marquant la fin de la saison et présentant la révélation de Rainbow Six Siege Année 8 et de l’événement compétitif. L’épreuve phare du Championnat du monde, cependant, ne comportera plus de qualifications de dernière minute comme c’est le cas actuellement. Les 20 équipes participant à l’Invitation 2024 seront déterminées par le classement mondial.

ESM 700×150 bannière APP