NBA, Indiana-New Orleans 129-122 : Les Pacers ont gagné, menés par Turner.

– Continuer la lecture ci-dessous –

Le site Pacers de l’Indiana faire en sorte que le facteur « domicile » compte à Championnat de Gainbridge v. La Nouvelle-OrléansIls ont triomphé 129-122 dans un match où ils ont toujours gardé le contrôle. I Les Pelicans, qui viennent de perdre contre les Hawks d’Atlanta. auheures supplémentairessubissant ainsi leur deuxième arrêt d’affilée, ce qui les relègue à la huitième place de la Conférence occidentale avec 5 victoires et 5 défaites. Grâce à cette victoire, les hôtes se hissent également à la huitième place à l’Est avec le même bilan. Dans l’équipe de entraîneur Carlisle Le double-double de 37 points et 12 rebonds de Myles est remarquable. Turnerqui ne veut pas renouveler avec la franchise de Indianapolis et reste dans l’odeur de l’élimination. Derrière lui à 20 points également Buddy Hield et Tyrese Haliburtonqui a également ajouté 13 passes décisives. Sur Pels pas assez haute saison par 29 points de Brandon Ingram et les 26 de Sion Williamson.

Lire aussi : NBA, Spurs-Nuggets 109-115 : Jokic est proche d’un triple double et propulse Denver vers la victoire.

Pacers-Pelicans, Indiana toujours en contrôle

Au cours d’une soirée riche en matchs, dans laquelle toutes les équipes NBA a pris la cour, qui a vu la première défaite de la Bucks de Milwaukee et le Le retour à la victoire des Golden State Warriorsle Pacers de l’Indiana ils n’ont pas manqué l’occasion de revenir dans la zone barrages grâce à une victoire convaincante à domicile. En tête par trois à la mi-temps, Hield et ses coéquipiers ont enchaîné un troisième quart-temps de 42 points grâce à une pluie de tirs à trois points, dont neuf ciblés, qui leur a permis de prendre une avance de deux chiffres à +18 à huit minutes de la fin. I Pélicans par entraîneur Willie Vert tente de combler l’écart en finale grâce à ses deux anciennes stars Duke Blue Devils, Ingram e Williamsonmais il était déjà trop tard : le score final était de 129-122 en faveur des hôtes.

LIRE AUSSI  NBA, Middleton fait trembler les Bucks : "Je veux rester, mais les choses changent".