NBA, Nets-Bulls 99-108 : Brooklyn s’effondre dans le quatrième quart-temps.

– Continuer la lecture ci-dessous –

Le spectacle continue saison régulière NBA et les premières surprises commencent à arriver. L’un d’entre eux est certainement le licenciement de Steve Nash, l’entraîneur des Brooklyn qui, lors de leurs sept premières sorties de la saison, n’ont obtenu que deux victoires et cinq défaites. Sur le banc de la Nets Jacque s’assoit momentanément Vaughnen attendant l’arrivée de entraîneur Udokaet à Centre Barclays adresses i Bulls, protagonistes d’un début de saison plutôt compliqué, ponctué de trois victoires et quatre défaites. La réaction au sein de la franchise de New York semblerait être là et Durant et ses coéquipiers ont joué un basket décent pendant trois quarts-temps, avant de s’effondrer dans la dernière période sous les coups de boutoir d’un grand Chicago.

Nets-Bulls 99-108 : DeRozan fait un retour, LaVine complète

Le premier concours en tant que momentané entraîneur en chef Vaughn démarre bien et le premier quart-temps est très équilibré avec les Brooklyn toujours à s’accrocher Chicago grâce à un super Durant. C’est précisément un triplé du numéro 7 qui a permis aux Nets pour finir le premier quart-temps en tête 27-25. La deuxième période a été encore plus convaincante pour l’équipe. Les New-Yorkaisqui a même atteint une avance de +12 qui laisserait penser à la fin de la crise pour Brooklyn, mais à la fin du deuxième quart-temps, il a commencé à faire la différence DeRozan qui, avec un final historique de LaVine, faites glisser le Bulls vers un retour.

Lire aussi : NBA, Markkanen enfin convaincu : Utah remercie l’Europe

LIRE AUSSI  LBA, Olimpia Milano présente Baron : " Je suis au bon endroit pour gagner ".

Le déclin de Nets coïncide avec la croissance de Bullsle troisième trimestre est encore positif pour Brooklynmais Chicago se rétablit et le triple de DeRozan sur le buzzer de la troisième période a permis aux invités de jouer la dernière fraction avec seulement trois points de désavantage. La soirée positive pour les hôtes a toutefois été marquée par une mauvaise performance de Kyrie. IrvingLes joueurs de l’équipe de France sont restés hors du jeu pendant de longues périodes et ont réalisé un mauvais 2-12 sur le terrain, ce qui a permis à leurs adversaires de rester dans la course dans le dernier quart-temps. C’est dans la dernière période qu’un somptueux Zach est entré en scène. LaVine qui a signé 20 de ses 29 points, faisant basculer le match. Aux garçons de l’entraîneur Vaughn Les 32 points de Kevin ne suffisent pas Durant et trois quarts d’heure de bon basket, au Centre Barclays se termine 108-99 pour la franchise de laIllinois.

– Continuer la lecture ci-dessous –