Formule 1, Ferrari au travail : le statut du développement de la F1-75

– Continuer la lecture ci-dessous –

Pendant les essais libres du Grand Prix de Monza, l’équipe Ferrari effectué tests sur la voiture de Carlos Sainz. Ces testsconcerne quelques modifications apportées au fond de la monoplace qui, après les tours en Italie, se sont avérées valables. Tant l’opinion du pilote espagnol que ses temps au tour ont en effet confirmé les données obtenues lors des simulations. A Maranello donc, l’évolution de la Rossa ne s’arrête jamais et vise à saper la domination Red Bull des sorties récentes. La F1-75, en particulier, souffre des changements soudains de température et travaille dans une fenêtre étroite pour transférer la bonne énergie aux pneus. Avant le Grand Prix de Monza, les ingénieurs Ferrari avait déchargé la voiture en raison des caractéristiques de la piste mais maintenant ils ont l’intention de la faire évoluer à nouveau. Mattia Binotto, chef d’équipe de Rouge a fait le point sur le déroulement du GP d’Italie, puis s’est montré positif à l’approche du Grand Prix de Russie, qui permettra aux ingénieurs d’analyser les données de la monoplace avec une ambition renouvelée.

Lire aussi : Formule 1, les critiques de Briatore : « Ferrari gâche tout à chaque course ».

Formule 1, Binotto positif : « La pole de Leclerc et la vitesse de Sainz sont d’excellentes démonstrations ».

Mattia Binotto
Mattia Binotto, directeur de l’équipe Ferrari (photo par @imagephotoagency)

Comme prévu, Binotto a voulu lire les données du Grand Prix de Monza sous un jour positif. En effet, ils le sont : Leclerc a obtenu un solide position de tête e Sainz a été le protagoniste d’une formidable remontée, qui l’a fait passer de la queue du peloton à la quatrième place. Le site chef d’équipe par Ferrari a insisté sur cet aspect : « Le pôle de Leclerc et la vitesse de Sainz montrent qu’en qualification, nous pouvons toujours jouer pour la première position, alors qu’en course, la dégradation des pneus est plus importante qu’en qualification. Red Bull. Nous devons travailler sur ce front pour nous améliorer, car la saison n’est pas terminée et nous allons continuer à nous battre pour la victoire ». Ces mots symbolisent la volonté de l Ferrari pour reprendre le fil interrompu au Red Bull Ring lors du Grand Prix d’Autriche. La prochaine manche du calendrier se déroulera à Singapour, sur un circuit très particulier mais qui convient aux caractéristiques techniques de la F1-75.

LIRE AUSSI  Formule 1, Binotto et Mekies en chœur : "Quelle sensation de Pole à Monza. Demain..."

Formule 1, développement chez Ferrari : la F1-75 vise de plus en plus haut

Une livrée spéciale Ferrari pour Monza 2022
Une livrée spéciale Ferrari pour Monza 2022

Cet enthousiasme et cette ambition retrouvée s’expliquent par quelques facteurs spécifiques. L’issue de l’évolution du fond de la monoplace, présentée au Grand Prix de France au Paul Ricard, n’était pas du tout acquise. Le doute qui s’est emparé de la direction sportive était en fait lié aux différentes ouvertures du canal Venturi positionnées sous les tableaux de bord, dont on pensait qu’elles représentaient la première arrêter d’une croissance qui avait subi un revers pendant la saison. Le premier réveil à la maison Ferrariqui a été jouée à cette occasion, avait suggéré de manière suggestive un ralentissement soudain qui aurait profité à l’industrie de la construction. Red Bull. En plus de ce dernier point, il semble que la Mercedes pourrait s’approcher et venir miner le Rouge bien qu’avec le temps, ce ne fut pas le cas. L’essai comparatif réalisé par Sainz lors de la première séance d’essais libres à Monza, a donné des réponses solides et précises, mais a surtout confirmé un aspect fondamental : par rapport aux anciennes versions, la F1-75 est en progression.

– Lire la suite ci-dessous –